Consa­cré à l’his­toire de la soie­rie à Lyon, le festi­val Label­soie célèbre le savoir-faire et la vita­lité des profes­sion­nels de ce milieu. Cette année, le 180e anni­ver­saire de la révolte des canuts est parti­cu­liè­re­ment mis à l’hon­neur. Mais pas seule­ment. Parmi les cinquante mani­fes­ta­tions prévues, une poignée a été conçue pour les plus jeunes. Ils pour­ront toucher, décou­per et mani­pu­ler des échan­tillons avec leurs parents au musée des Tissus (atelier éveil muséal, 2–4 ans) ; visi­ter la Maison des canuts entiè­re­ment réno­vée et comprendre le cycle complet de la soie, depuis le ver jusqu’au textile ; profi­ter du marché des soies pour confec­tion­ner avec Astrid Sarkis­sian un véri­table nœud papillon ; ou parti­ci­per aux ateliers de l’as­so­cia­tion Soie­rie vivante. Cette dernière leur propo­sera de décou­vrir l’his­toire de la soie et les métiers à tisser (4–6 ans) ; s’ini­tier au tissage et repar­tir avec sa propre créa­tion (7–12 ans, avec ou sans les parents) ; voire même parta­ger en famille une visite ludique sur le thème du tissage de galons et des traboules de la Croix-Rousse.

Blan­dine Dauvi­laire