Un quai, une petite brise, une passe­rel­le… il en faut peu pour que notre « âme rêveuse appa­reille pour un ciel loin­tain », comme l’écri­vait Baude­laire. La Plate­forme, amar­rée sur les berges, accueille pendant 2 jours Quais du départ, un festi­val dédié aux films et aux livres voya­geurs, sur une idée de François Chazelle, fonda­teur de la librai­rie Raconte-moi la Terre.

L’am­biance convi­viale pour­rait rappe­ler ces soirées où l’on regarde les films et les albums de vacances en famille. À quelques diffé­rences près. Ici, il s’agit de souve­nirs, de récits d’aven­tu­riers venus parta­ger leurs expé­riences, leurs émotions. Et les vacances sont un peu hors normes. Jugez plutôt : parmi les récits de cette 3e édition, il y a, entre autres, une famille qui a parcouru les 5 conti­nents à vélo, durant près de 7 ans, avec ses enfants, nés au cours de l’in­croyable périple. On décou­vrira aussi un musi­cien qui a sillonné le bassin médi­ter­ra­néen avec sa contre­basse, à bord de son voilier trans­formé en studio mobi­le…

Chaque projec­tion, chaque présen­ta­tion de livre donnent lieu à des échanges avec les auteurs, les réali­sa­teurs, qui se pour­suivent au Bar des Voya­geurs.

Les jeunes loups de mer se retrouvent à l’Ate­lier des mous­saillons (coin lecture, acti­vi­tés, jeux) ; inutile de porter un (vrai) tatouage pour y accé­der. 

Vincent Jadot