C’est la panique dans le grand parc de la ville : les réserves de noisettes sont au plus bas et l’hi­ver sera bien­tôt là. Tous ceux qui s’en régalent – les taupes, les blai­reaux, les rats, les mulots… et les écureuils bien sûr – sont sur le pied de guerre pour tenter de refaire les stocks. Tous sauf Surly et son copain, le rat Poto, qui préfèrent la jouer perso. 

Chas­sés de la commu­nauté, les deux compères, malins comme des singes, finissent par tomber sur une quan­tité inépui­sable de caca­huètes et autres noix de cajou. Mais il leur faudra de l’aide pour tout récu­pé­rer et surtout pour déjouer les nombreux complots qu’ils révèlent un peu invo­lon­tai­re­ment. 

Véri­table film d’aven­ture, conçu suivant la trame d’un poli­cier clas­sique, ce dessin animé en 2D a l’ori­gi­na­lité d’uti­li­ser des animaux mal aimés. Bien sûr, les héros sont des écureuils, mais tous les autres sont ceux des parcs et forêts nord-améri­cains que les petits cita­dins ne regardent jamais : un blai­reau est chef de meute, les rats des champs sont propres et char­mants, à l’in­verse des rats des égouts, cras­seux, pelés et méchants…

Après un début un peu mou, le film se laisse voir sans problème, même si un effort aurait pu être fait pour rendre les design des héros et des décors moins banals. 

Véro­nique Le Bris