Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour manger sa soupe aux pois sans être dérangé ! Le jeune Milo en fait l’amère expé­rience. C’est pratique­ment l’arche de Noé qui défile dans son assiette, mais il ne cède pas, déter­miné à finir son potage.
Un régal pour les amateurs de non-sens, cet album de Zeloot célèbre le pouvoir de l’ima­gi­na­tion, capable de terras­ser des fauves ou de faire manger sa soupe à un enfant.

Mange ta soupe !

De Zeloot. Traduc­tion française : Vincent Cuvel­lier. Éditions Michel Lagarde. 16 €.