Le Leo du titre n’est pas le héros du film, mais ce sont ses histoires qui l’ont inspiré. Leo Lionni est un illus­tra­teur et auteur célèbre, italien puis améri­cain, qui a publié de nombreux livres pour enfants. Passionné depuis ses plus jeunes années par la nature, il a notam­ment écrit une Bota­nique imagi­naire magni­fique. Quant à Petit-Bleu et Petit-Jaune, son premier livre pour enfants paru en 1959, il est devenu un clas­sique car c’est l’un des rares albums où l’abs­trac­tion formelle s’ac­corde aussi bien avec le récit.

Les cinq courts-métrages de ce programme à desti­na­tion des tout-petits sont juste­ment tirés de certains des ouvrages de Lionni. Trois d’entre eux étudient avec une acuité poétique la vie d’une mare. Dans Un pois­son est un pois­son, un têtard devenu grenouille raconte à son ami pois­son à quoi ressemble la vie sur terre. Dans Pilo­tin, un petit pois­son noir appré­hende les fonds marins pour mieux se défendre avec ses frères et sœurs des gros préda­teurs. Trois grenouilles se chamaillent dans C’est à moi, avant de se récon­ci­lier devant le danger. 

Sur terre, une famille croco­dile est jalouse d’un de ses fils, Corne­lius, qui parvient à réali­ser un exploit extra­or­di­naire : tenir debout sur 2 pattes.

Toutes ces histo­riettes, magni­fique­ment mises en images dans des décors en collages et aqua­relle aux couleurs subtiles reflètent toute la poésie de Lionni. Notre préfé­rée ? La dernière, Frédé­ric, ou le conte philo­so­phique d’un mulot poète. Pendant que les autres mulots font provi­sion de maïs et de noisettes pour l’hi­ver, Frédé­ric, lui, fait provi­sion de soleil, de couleurs et de mots… Abso­lu­ment char­mant et intel­li­gent. 

Véro­nique Le Bris

Le maga­zine Grains de Sel et le cinéma Comoe­dia vous proposent de gagner deux places (une adulte et une enfant) pour assis­ter à la projec­tion spéciale du film d’ani­ma­tion Le Petit monde de Léo,

mercredi 11 février à 10h45 au cinéma Comoe­dia, Lyon 7e.

Parti­ci­pa­tion libre dans la limite des places dispo­nibles. Pour jouer, c’est ici !