Lili, une poule pondeuse, s’échappe de sa batte­rie dans l’es­poir de vivre au grand air. Un colvert la prend sous son aile mais il est bien­tôt tué par une belette, lais­sant derrière lui un cane­ton prêt à éclore. Lili décide de le couver puis de l’éle­ver. Mais un canard peut-il avoir une poule comme maman ? Adap­tée d’un livre très célèbre en Corée, cette histoire n’est pas très éloi­gnée de celle du Vilain Petit Canard et prône de la même manière la tolé­rance et l’al­truisme. En rupture avec cette quête d’har­mo­nie, les couleurs sont parfois un peu criardes, tout comme les voix utili­sées pour le doublage. Il faut s’y habi­tuer pour appré­cier au mieux cette géné­reuse leçon de vie, portée par des person­nages pétillants. 

 

Véro­nique Le Bris.