C’est devenu un rituel, bien rodé. Début mars, à Lyon, près de 700 réali­sa­teurs, produc­teurs, finan­ceurs et distri­bu­teurs se réuni­ront pour soute­nir la créa­tion euro­péenne de films d’ani­ma­tion. Un genre ciné­ma­to­gra­phique qui s’est d’ailleurs consi­dé­ra­ble­ment déve­loppé en Europe, et pas seule­ment à desti­na­tion des enfants. Pour que le public en profite lui aussi, le festi­val On cartoon dans le Grand Lyon vous propose, du 7 février au 6 mars, de décou­vrir la richesse et la diver­sité de la produc­tion euro­péenne, dans 27 salles de cinéma arts et essais de l’ag­glo­mé­ra­tion lyon­naise, qui projet­te­ront 14 courts et longs métrages. 

Au programme figurent de nombreuses nouveau­tés. Les petits seront bien servis avec Les Nouvelles Aven­tures de Gros Pois et Petit Point, dont le tendre univers raconte la décou­verte de soi, de l’autre et du monde. Ils pour­ront s’émer­veiller devant Le Petit Monde de Leo, un programme de 5 contes de Leo Lionni, un des auteurs vedettes des éditions L’École des Loisirs.

Libre­ment adapté de la litté­ra­ture chinoise, 108 Rois-démons est quant à lui un conte épique aux person­nages flam­boyants qui asso­cie prises de vue réelles et anima­tions (dès 8/9 ans). Pour ceux qui l’au­raient manqué lors de sa sortie à Noël, une séance de rattra­page vous permet­tra de voir Le Chant de la mer, un film splen­dide inspiré de légendes irlan­daises et nourri de l’ima­gi­na­tion fertile du réali­sa­teur Tomm Moore.

Comme chaque année, le festi­val propo­sera aussi des rencontres avec ceux qui font le cinéma. Le réali­sa­teur de Moomins sur la Riviera, Xavier Picard, présen­tera toutes les étapes de la concep­tion de son film lors d’une master-class avec les enfants. Des ateliers créa­tifs, des cinés contes, des séances de quiz complè­te­ront la riche program­ma­tion. Le Tobog­gan, à Décines, orga­ni­sera même un disco goûter avec boule à facettes et piste de danse. 

Aude Spil­mont