La danse et les mots s’en­tre­mêlent à partir des poèmes Ma bohème et Voyelles d’Ar­thur Rimbaud.