Aux huit cellules musi­cales et ryth­miques de la parti­tion musi­cale corres­pondent huit courtes phrases choré­gra­phiques en spirale, reprises et déve­lop­pées par les douze danseurs.