Les amateurs de musiques actuelles aux accents fran­co­phones vont pouvoir se réga­ler. Du 17 au 21 mars, la plupart des scènes lyon­naises se mobi­lisent pour la 9e édition de Chants de mars. Les orga­ni­sa­teurs sont déjà sur lesstar­ting-blocks : le marché gare, la salle des Rancy et la salle Léo-Ferré. Mais bien d’autres parte­naires vien­dront en renfort : Épice­rie Moderne, Trans­bor­deur, Kras­pek Myzik… Éclec­tique, le festi­val propose un concen­tré de 16 concerts, 6 apéros ou déjeu­ners musi­caux, 2 expo­si­tions et des projec­tions. Le 21 mars, une jour­née pour petits Martiens est prévue salle des Rancy. Béatrice Maillet, de l’in­con­tour­nable asso­cia­tion Enfance et musique, et deux musi­ciens vien­dront faire décou­vrir aux plus jeunes la crème de la chan­son française : Bras­sens, Nino Ferrer, Michèle Bernard… Les enfants et les ados sont aussi invi­tés à se produire sur une scène ouverte. Bien d’autres concerts sont à parta­ger en famille. Lais­sez-vous envoû­ter par la voix mélo­dieu­se­ment voilée de Pauline Croze, vibrez avec le griot urbain Patrice Kalla au groove funk soul. Les enfants pour­raient encore avoir envie de danser au son élec­tro balka­nique des déca­pants Soviet Suprem. Pour les ados, les deux rappeurs à l’as­cen­sion fulgu­rante BigFlo & Oli devraient rempor­ter l’adhé­sion. À décou­vrir égale­ment, la rappeuse Billie Brelok, dégaine à la Janis Joplin et textes inci­sifs.

Aude Spil­mont