Sur scène se côtoient un danseur, un percus­sion­niste et une slameuse sur fond d’arts numé­riques pour une ode à la liberté.