Si vous n’avez pas encore croisé la route de Trois contes, spec­tacle musi­cal qui sort joli­ment des sentiers battus, hâtez-vous de réser­ver. Sur scène, le quin­tette des Percus­sions Claviers de Lyon accom­pagne en direct trois contes de Perrault mis en images par Louise Kelh. Nimbés des notes de Ravel, trans­po­sés avec une pointe d’hu­mour, Le Petit Chape­ron rouge, La Belle au bois dormant et Le Petit Poucet se montrent sous un jour nouveau, tout en conser­vant leur charme d’an­tan. Pour accom­pa­gner ces images muettes, une conteuse virtuelle rappelle à chaque fois l’his­toire. Auda­cieuse, cette adap­ta­tion signée Emma­nuelle Prager multi­plie les niveaux de lecture et met en lumière l’es­sence même des contes. Un voyage réussi entre hier et aujourd’­hui.

Blan­dine Dauvi­laire