Fraî­che­ment ouvert début 2015 sur les pentes de la Croix-Rousse, le Bal des frin­gants est un lieu camé­léon comme on les aime. Cendrillon pour­rait y faire des appa­ri­tions. Espace de co-working la jour­née, il se trans­forme en soirée et les week-ends en lieu de concerts, de bal, de brunch partagé et de spec­tacles. Le 11 avril, les petits frin­gants sont à l’hon­neur avec un Magic Bal concocté spécia­le­ment pour eux. DiDi Jay mènera la danse avec un set ludique et didac­tique compre­nant des tubes de cours de récré et des pépites musi­cales à décou­vrir. Slow Joe, l’in­croyable croo­ner, fera aussi une appa­ri­tion en guest star. Pendant que les frin­gants se déhan­che­ront sur le dance floor, libre aux autres (dont les parents) de papo­ter autour d’une table, de siro­ter un verre ou de s’of­frir un goûter. Dans la même rue, une halte s’im­pose au jardin des Pendarts (35, rue du Bon-Pasteur). Cette friche de 1 700 m2 a été inves­tie le 28 février par 300 citoyens et jardi­niers pirates pour en faire un espace partagé, auto­géré. Ils l’ont méta­mor­pho­sée en un lieu prin­ta­nier et chaleu­reux ouvert à tous. 

Aude Spil­mont