Des roches de Marlin aux bords de Loire en passant par le crêt de la Perdrix : itiné­raires de balades pour s’of­frir un bain de nature.

Entre retraite mona­cale et culte païen

Du haut de ces murs, 7 siècles vous contemplent. Fran­chir l’en­ceinte de cette superbe char­treuse, c’est enta­mer un voyage dans le temps et les légendes. Ce lieu de recueille­ment fut rendu au peuple au moment de la Révo­lu­tion ; voilà pourquoi on y trouve des habi­ta­tions, une école, une mairie. Pour remon­ter encore le cours du temps, il suffit de prendre un peu d’al­ti­tude, en direc­tion du hameau de Jurieux, pour une esca­pade de 2h30 qui mène à un site méga­li­thique : les roches de Marlin. Sur ce lieu de culte païen, les Celtes venaient rendre hommage aux dieux. Avec un peu d’ima­gi­na­tion, on pour­rait entendre leurs incan­ta­tions sur cette vaste lande, surtout si l’on s’ap­proche « des pierres qui chantent », égale­ment appe­lées « pierres du diable », car ce dernier aurait lui-même aligné ces roches aux formes étranges sur la crête. Sans doute souhai­tait-il guider le regard des visi­teurs pour qu’ils appré­cient ce décor surréa­liste et ce pano­rama à 360 degrés sur tous les monts alen­tour. 

Ancienne Char­treuse : Le Bourg, 42800 Sainte-Croix-en-Jarez. À 35 mn de Saint-Étienne. Tél. 04 77 20 20 81.

À noter

1789, dans l’ébul­li­tion de la Révo­lu­tion, un meurtre a été perpé­tré au sein de la commu­nauté de char­treux. Il faut démasquer le coupable ! Une aven­ture digne du Nom de la rose, à laquelle tous les enquê­teurs, même débu­tants, sont conviés, avec un goûter à la clé.

Cluedo géant, Dimanche 27 octobre, de 14h à 18h. Tarif : 2 €. Infos : www.sain­te­croixenja­rez.com

 

Le refuge des aven­tu­riers du Pilat 

Ne vous perdez pas, car la cloche de la Jasse­rie ne résonne plus pour guider les voya­geurs égarés sur le GR7. En revanche, il est possible que le doux fumet du déjeu­ner attire les randon­neurs affa­més. L’au­berge nichée au cœur de la montagne est un point de départ et de ravi­taille­ment incon­tour­nable depuis plusieurs siècles. Jean-Jacques Rous­seau y faisait halte lors de ses fugues d’her­bo­riste. Il n’avait sans doute pas résisté à l’en­vie de monter au sommet du crêt de la Perdrix pour s’of­frir une vue impre­nable sur les monts du Viva­rais, la chaîne des Puys et celle des Alpes par temps clair. Pour prolon­ger le plai­sir, les plus coura­geux grimpent jusqu’à la tour de télé­vi­sion de l’Œillon par la route des crêtes, les mieux chaus­sés descendent à la cascade du Saut du Gier. La Jasse­rie fut égale­ment l’une des premières stations de sports d’hi­ver en France, avec dit-on le premier remonte-pente de l’his­toire du ski, créé par la famille Masson, établie à la Jasse­rie. La tarte aux myrtilles a toujours eu une bonne répu­ta­tion et le dortoir en nid d’abeille vaut vrai­ment le détour. 

Auberge de la Jasse­rie 

La Jasse­rie, 42660 Le Bessat. À 35 mn de Saint-Étienne. À partir de 15 € le déjeu­ner du randon­neur, 21 € la nuit avec petit déjeu­ner.
Tél. 04 77 20 40 16. www.lajas­se­rie.com 
 
 

Et au milieu coule la Loire

C’est l’un des plus longs fleuves d’Eu­rope, c’est égale­ment l’un des plus sauvages ; c’est ce qui fait le charme et le carac­tère impré­vi­sible de la Loire. À quelques batte­ments d’ailes de Saint-Étienne, plus de 120 kilo­mètres de sentiers ont été aména­gés pour suivre son cours impé­tueux. Désor­mais, randon­neurs et vété­tistes peuvent sillon­ner au gré de ses méandres, entre les barrages de Montrond-les-Bains et de Grangent. Des panneaux d’in­for­ma­tions pour mieux connaître la faune et la flore, des obser­va­toires pour oiseaux jalonnent ces itiné­raires. Châteaux, chapelles, étangs, ouvrages d’art… ponc­tuent ces balades. La boucle de 9 kilo­mètres au départ de Saint-Just longe la rive et traverse les bois, l’idéal pour décou­vrir la vie alen­tour.

« À la décou­verte des bords de Loire » 

Carte à télé­char­ger sur www.randos-loire­fo­rez.com
 
 À noter

Des citrouilles dans un château (celui de Bouthéon) ! Cendrillon est-elle dans les parages ? Non, son altesse la courge est, le temps d’un week-end, l’hôte d’hon­neur de ces lieux : expo­si­tion, concours de la plus grosse courge et du poti­ron le mieux décoré, spec­tacles musi­caux, manèges à légumes, pêche à la citrouille… 

Fête de la courge : Le samedi 12/10 de 14h à 22h. Le 13/10, de 10h à 18h. Gratuit.

Parc du château de Bouthéon à André­zieux

Tél. 04 77 55 78 00. Visite du château possible au tarif réduit de 4 €. www.chateau-boutheon.com

Vincent Jadot