Rien ne va plus au Gour­guillon ! Des mysté­rieux êtres aux grandes oreilles et vêtus de kimono, jouent les kami­kazes dans le Vieux-Lyon