En avant la musique pop, rock, folk à savou­rer gratui­te­ment en plein air.

Dans un contexte cultu­rel morose, la ville de Saint-Priest relève le défi de créer un nouveau festi­val. Bapti­sée Music en ciel, cette mani­fes­ta­tion sera lancée le 20 juin avec des concerts dans diffé­rents quar­tiers. Point d’orgue du festi­val, le premier week-end de juillet lais­sera place aux têtes d’af­fiches en centre-ville et au parc du château de Saint-Priest. Le 3 juillet, le dyna­mi­teur d’am­biance Ben l’Oncle Soul sera sur scène. Avec lui, la soul à la française passe sans embûches le test de l’au­then­ti­cité. Décou­vrez en première partie Émilie Gassin, divine surprise. Le 5 juillet, un concert pique-nique inves­tira le parc du château avec la chan­teuse franco-argen­tine Nata­lia Doco. Saudade, accor­déon, guitare Django, les sono­ri­tés feront voya­ger petits et grands.

Aude Spil­mont