Alors que le succès de The Voice bat son plein (après celui de La Nouvelle Star ou de la Star Academy), The Hit Girls revient sur ces batailles vocales, telles qu’elles existent dans les univer­si­tés améri­caines. Chaque année, des groupes amateurs qui reprennent des chan­sons connues (ici a capella) se livrent à un concours féroce à travers les États-Unis.

Le film raconte l’his­toire des Bellas, un groupe de filles sages qui échouent maladroi­te­ment en finale mais décident de tout faire pour rempor­ter celle de l’an­née suivante. Leur échec a été tel qu’il leur faut tout recom­men­cer : recons­ti­tuer une équipe, défi­nir une stra­té­gie, choi­sir des chan­sons… La compé­ti­tion est féroce, le défi énorme, les obstacles appa­rem­ment insur­mon­tables, mais leur ambi­tion est au-delà de tout.

Conçue à partir d’un schéma très clas­sique de la comé­die (musi­cale) améri­caine, The Hit Girls est un diver­tis­se­ment vrai­ment agréable qui laisse ouverte la porte de l’ac­cep­ta­tion des diffé­rences et la recon­nais­sance de la saine ambi­tion person­nelle au sein du groupe. Évidem­ment en chan­sons et dans le contexte joyeux des campus améri­cains. Les inter­pré­ta­tions vocales et choré­gra­phiques sont de haute tenue et même si on connaît la fin, le long chemin pour y parve­nir tient en haleine et peut même mettre en joie. 

Véro­nique Le Bris