Il est des endroits dans lesquels on se sent bien. C’est comme ça à L’Ate­lier du Coin, espace mi-boutique mi-salon de thé, gale­rie d’art où four­millent de jolies choses, agen­cées avec soin. Elles sont sept créa­trices à faire vivre ce lieu, où elles présentent leurs propres créa­tions mais aussi celles d’autres arti­sans et artistes du coin, et parfois d’un peu plus loin.

Dans la partie boutique se côtoient de la vais­selle et des objets de déco­ra­tion en grès, faïence et porce­laine. On peut aussi y trou­ver des abat-jour en tissu, des porte­man­teaux en bois peint et dont la patère est joli­ment ornée de tissus, des bijoux de diffé­rentes matières, des petits objets de maroqui­ne­rie, des meubles vintages peints… Les sept créa­trices tiennent à tour de rôle l’ate­lier. « C’est pour nous une façon d’en­trer en contact direct avec la clien­tèle et de pouvoir discu­ter », souligne la céra­miste Fred Eyraud. Le coin salon de thé s’est ainsi vite imposé. À L’Ate­lier du Coin, un espace gale­rie vient aussi rappe­ler les liens ténus et le partage du sensible qui existent entre art et arti­sa­nat.

 

Aude Spil­mont