Une fois l’an, en septembre, à l’oc­ca­sion de la Lyon free VTT, la petite reine troque sa couronne pour un casque (obli­ga­toire), prend le pouvoir à Lyon et fait sa révo­lu­tion. Les auto­mo­bi­listes s’in­clinent sur son passage. Ses fidèles sujets enfourchent leurs montures et s’élancent dans les artères déser­tées par les chevaux-vapeur bruyants et polluants. Tous appré­cient, en famille, en pelo­ton serré ou en soli­taire, une ville qu’ils découvrent sous un jour nouveau. Alors que les inscrip­tions pour l’édi­tion 2015 sont ouvertes, revue de témoi­gnages de familles enthou­siastes.

 

Décou­vrir la ville autre­ment 

« C’est très agréable de faire ainsi du vélo en ville, dans les rues d’ha­bi­tude remplies de voitures ! Nous habi­tons à la campagne et habi­tuel­le­ment le cyclisme en ville avec les enfants nous fait un peu peur ». Anna, 40 ans.

« Nous vivons à Anse, alors c’est pour nous un excellent moyen de décou­vrir Lyon. C’est très agréable de rouler sur les berges du Rhône. L’an dernier, le circuit passait par le vélo­drome du parc de la Tête d’Or, dont nous ne soupçon­nions pas l’exis­tence. C’est une belle initia­tive de nous faire ainsi passer par des endroits inat­ten­dus ». Odile, 35 ans.

« Le parcours décou­verte est convi­vial et sympa­thique. Et surtout, cela nous a permis de porter un regard nouveau sur la ville et de décou­vrir un peu plus la Confluence depuis les berges de la Saône. Nous vivons à Lyon mais nous ne prenons pas le temps de faire du vélo en famille. C’est l’oc­ca­sion ». Luc, 42 ans.

 

Vive le sport ! 

« Dans la famille, nous adorons le vélo et nous allons souvent à Miri­bel par les berges, la distance ne nous fait pas peur ! Alors là, tout le monde se prend au jeu de la course, en dépas­sant les « touristes ». D’ailleurs, mon fils de 9 ans aime­rait bien une déro­ga­tion pour faire le parcours plus long ! » Stéphane, 32 ans.

« Coup de cœur pour le côté sport urbain, avec les esca­liers où il faut carré­ment porter son vélo sur le dos ! Cela nous change du VTT dans la boue ». Laurence, 38 ans.

« Un seul regret : ne pas avoir pris assez d’élan pour atteindre le haut de la piste du vélo­drome ! J’es­père avoir une nouvelle chance la prochaine fois ». Frédé­ric, 29 ans.

 

Pour le fun et pas pour la compète

« Pour les enfants, ça ressemble à une vraie course : les dossards, le bali­sage, la sécu­rité, les piétons qui vous regardent, vous encou­ra­gent… Mais ce n’est pas pour la compé­ti­tion que nous parti­ci­pons. C’est surtout pour avoir le droit de passer dans des coins habi­tuel­le­ment inter­dits ! » Marie­paul, 35 ans.

« Pour nos 6 familles drômoises, c’est une expé­di­tion, avec nos 3 voitures et un camion rempli d’une ving­taine de vélos. Nous partons en groupe, avec des enfants de 8 à 14 ans, puis nous nous donnons rendez-vous le long du parcours pour le pique-nique tous ensemble, dans un parc par exemple. Et nous repar­tons pour fran­chir la ligne d’ar­ri­vée ! » Pascale et Bertrand, 42 ans.

« En famille, nous sommes des habi­tués des trails, des courses d’orien­ta­tion. Pour notre 1re parti­ci­pa­tion à la Lyon free VTT, les enfants se sont bien amusés, ils se sont pris au jeu du parcours balisé. L’iti­né­raire est varié, avec visite de tunnels et du parking souter­rain (celui des Céles­tins, ndlr) ». Manuel et Fanny, 37 ans.

Propos recueillis par Anne Bens et Vincent Jadot.

 

Les parcours 2015

Trois parcours sont propo­sés : le circuit Décou­verte du patri­moine (28 km, dès 8 ans) en roue libre pour les fure­teurs et les hédo­nistes, le circuit Spor­tif (38 km, dès 12 ans) pour lâcher le pelo­ton, et la version Expert (59 km, dès 15 ans) pour les gagneurs, la tête dans le guidon. Cette 13e édition fera la part belle aux espaces verts du centre-ville, mais égale­ment des alen­tours : les experts feront un beau détour jusqu’à Caluire et Saint-Foy, avec un déni­velé qui affû­tera un peu plus leurs mollets déjà galbés. 


Lyon Free VTT 

Les 12 et 13 septembre. Tarifs : ils sont majo­rés de quelques euros pour toute inscrip­tion après le 29 juin. Parcours décou­verte : 13 € / adulte (puis 16 €) et 5 € pour les 8–10 ans. Infos et inscrip­tions : lyon­freevtt.com