Déboires ou l'éloge du bien heureux