Don Salluste profite de ses fonc­tions de ministre des Finances du roi d’Es­pagne pour raque­ter le peuple. Mais la Reine qui le déteste réus­sit à le chas­ser de la cour. Ivre de vengeance, il décide de la compro­mettre. Son neveu Don César ayant refusé de se mêler du complot,c’est fina­le­ment le valet de Don Salluste, Blaze, transi d’amour pour la souve­raine, qui tien­dra le rôle du Prince char­mant. Malheu­reu­se­ment à force de quiproquos, il ne parvient qu’à s’at­ti­rer les faveurs de la peu avenante Dona Juana.