Instal­la­tion sonore d’Anne Le Troter : Un ensemble de struc­tures déploie des moquettes de couleurs et de matières diffé­rentes comme autant de plateaux d’en­re­gis­tre­ment et de surfaces d’écoute. C’est au sein de ce décor suggéré que s’ac­tua­lise une forme de « film choral », notam­ment rythmé par les mouve­ments sonores d’un entrai­ne­ment spor­tif.