D’un côté, les quar­tiers chics et asep­ti­sés de la Ville Haute, de l’autre, les bas-fonds de la Ville Basse. Clara Muller, adoles­cente, vit avec sa mère bioé­thique dans la Ville Haute. Harce­lée au lycée, elle déverse dans son jour­nal “infirme” son mal-être et sa tenta­tive d’exis­ter au milieu d’un quoti­dien sans pitié. L’ar­ri­vée au lycée de Karin Klimt, issue de la Ville Basse, va boule­ver­ser sa vie.