Un conte à écou­ter, une décou­verte de la musique sympho­nique… deux rendez-vous à l’Au­di­to­rium à ne manquer sous aucun prétexte.

> Dès 3 ans : pour faire un tour dans la forêt et ressen­tir quelques fris­sons en écou­tant le conte C’est moi le plus fort ! Spécia­le­ment mis en musique pour les tout-petits par un quatuor à cordes de l’or­chestre natio­nal de Lyon, ce spec­tacle conté est l’oc­ca­sion de retrou­ver les célèbres person­nages du récit de Mario Ramos (prix Bernard-Versele en 2003). Imagi­nez un loup qui n’a plus faim du tout mais décide de traver­ser les bois pour véri­fier qu’il est toujours le plus fort. En chemin, il croise les trois petits cochons, le petit chape­ron rouge, les sept nains effrayés par sa présence, ainsi qu’un petit crapaud de rien du tout abso­lu­ment pas inti­midé. De quoi éner­ver le loup… Un très joli moment en pers­pec­tive.

Le 28/11 à 10h. Tarifs : 3 € / - 12 ans, 8 € au-delà. Durée 1h envi­ron.

> Dès 7 ans : pour parti­ci­per au Concert-jeu basé sur The Young Person’s Guide to the Orches­tra écrit par Benja­min Brit­ten, afin d’ini­tier les enfants à la musique sympho­nique et aux instru­ments. Animé par Florian Santos, metteur en scène et comé­dien, ce spec­tacle solli­cite le public avec des ques­tions ludiques voire loufoques sur l’or­chestre et ce que l’on entend. Inutile d’être musi­cien pour s’amu­ser tout en appre­nant une foule de choses. En complé­ment, les membres de l’ONL, diri­gés par Andris Poga, inter­prè­te­ront (K)ein Sommer­nachs­traum d’Al­fred Schnittke, clin d’œil origi­nal à Shakes­peare.

Le 28/11 à 15h. Tarifs : 3 € / - 12 ans, 13 et 15 € au-delà. Durée 1h envi­ron.

À l’Au­di­to­rium, 149, rue Gari­baldi, Lyon 3e. Tél. 04 78 95 95 95. 
www.audi­to­rium-lyon.com