Créa­tion. Une nuit de décembre, une petite bande trouve dans une grange oubliée, une carriole étrange. Ils l’ouvrent et découvrent  un sque­lette tenant un violon dans ses mains. Sur son crâne, un chapeau haut de forme qui, jusque-là, avait gardé secret un petit cahier sur lequel était grif­fonné : « … pourvu que ça chante ».