Biennale d'art contemporain 2015 : Les sucripants

©Xavier Tschudi