Vingt ans après l’ar­mis­tice de 1918, Stan Laurel ne sait toujours pas que la guerre est terminée. Il reste dans les tran­chées comme on lui avait ordonné quelques années aupa­ra­vant. Un jour, quelqu’un le retrouve par miracle après qu’il ait tiré sur un avion français croyant remplir son devoir mili­taire. Dès son retour, il retrouve son ami Laurel au foyer des anciens combat­tants et les ennuis commen­cent…