Douze jeunes artistes alle­mands et français parti­cipent à ce projet qui s’in­té­resse aux formes privées, artis­tiques et poli­tiques de la conspi­ra­tion.