Deux femmes accom­pa­gnées d’un violon­celle et d’une kora raconte l’his­toire de Lucas, 8 ans, harcelé à l’école car il est rêveur, calme et qu’il a les cheveux longs. Inspiré du roman Mongol de Karin Serres.