Un vieux et une vieille, très vieux et très proches, retracent, sans mots, leur vie et partagent avec bonheur et joie, leurs senti­ments, petits et profonds. Tout ce qui fit la beauté et la grâce de leurs vies. Ils jouent, surtout, car ils sont vieux et peut être un peu fous. L’in­tru­sion de ces espaces fous et désor­don­nés dans la vie réelle va tout à coup boule­ver­ser le quoti­dien pour leur permettre de tout recom­men­cer.