On retrouve avec grand plai­sir Cape­lito, ce cham­pi­gnon mali­cieux au chapeau magique qui résout tous ses problèmes. 

Quand il est alchi­miste, Cape­lito parvient à suppri­mer les taches, mais son nouveau pouvoir fait peur à son amie Cape­lina. Il use donc de sa potion d’in­vi­si­bi­lité pour se rattra­per !

Cape­lito doit aussi parfois lutter contre de sérieux désa­gré­ments : il attrape des poux en volant de la laine à des moutons pour se trico­ter un bonnet, ou se bat contre un mous­tique parti­cu­liè­re­ment revêche qui lui vole ses pouvoirs. Il bataille égale­ment avec un chat malade qui refuse de prendre ses médi­ca­ments. 

Cape­lito est un poète, un esprit libre qui s’acharne à redon­ner sa liberté à un éléphant (en le faisant tomber amou­reux d’un ver de pomme), sauve un renard pas très recon­nais­sant d’un piège de bracon­nier, tout en étant parfois victime de ses propres limites quand des Martiens déboulent sur Terre… ou qu’une sorcière le surprend quand il lui vole ses potions ! 

Origi­nales et ingé­nieuses, ces huit histoires sans paroles (mais avec un langage propre très amusant), à la fois drôles et tendres, sont un vrai régal à savou­rer sans limite.

Véro­nique Le Bris