Deux pièces inter­rogent notre rela­tion au monde à travers des choré­gra­phies dyna­miques et viscé­rales.