Inspi­rée d’une fable de Anna Maria Ortese, l’his­toire raconte celle d’un ours qui quitte régu­liè­re­ment sa forêt pour se trans­for­mer en maître d’école. Avant d’être décou­vert, il livre à sa classe une dernière leçon sur la nature et les animaux susci­tant l’émo­tion de ses jeunes élèves. Pour­suivi par des gardes fores­tiers qui veulent le rame­ner dans sa réserve natu­relle, l’ours est contraint de fuir son pays. Par-delà les fron­tières la pour­suite conti­nue. Dans la Grande Cité de la Tase à Vaulx en Velin, les habi­tants et les passants seront  éton­nés de décou­vrir la ruse avec laquelle les enfants du quar­tier vont  proté­ger l’ours du garde fores­tier. Ils ont appris les pouvoirs natu­rels du dessin grâce à leur singu­lier maître d’école.