Un nouvel arri­vant pousse les portes de l’ate­lier, il s’ap­pelle Marto ! Non peu fier de lui, il refuse de rentrer dans sa boîte à outils et entame son odys­sée.