Inspiré du folk­lore des Balkans, l’his­toire de la jeune Mrou­chka et de la sorcière Babayaga. Le récit se mêle à la musique et emporte le public dans un univers à la fois inquié­tant et merveilleux.