Photo­gra­phies en couleurs de Géral­dine Lay sur les habi­tants des villes anglo­saxonnes. L’ar­tiste navigue entre des clichés mis en scène et d’autres pris dans la rue, sur le vif et dans l’ins­tan­tané d’une situa­tion.