Si vous passez régu­liè­re­ment devant l’opéra de Lyon en vous deman­dant ce qu’il peut bien y avoir à l’in­té­rieur, ne ratez pas la jour­née portes ouvertes du 7 mai. Comme chaque année, ce bel édifice invite petits et grands à décou­vrir gratui­te­ment tous ses secrets en se glis­sant dans ses coulisses. Artistes et tech­ni­ciens vous pren­dront par la main pour vous faire visi­ter les lieux, vous initie­ront aux métiers du spec­tacle grâce à des ateliers de chant et de danse (sur inscrip­tion), vous présen­te­ront les diffé­rents instru­ments de l’or­chestre, vous invi­te­ront à un concert parti­ci­pa­tif avec le chœur d’en­fants de la maîtrise et le chœur de l’opéra de Lyon. Vous pour­rez égale­ment assis­ter aux répé­ti­tions d’ex­traits du réper­toire du ballet de l’opéra, voir de près la scéno­gra­phie de L’En­lè­ve­ment au sérail (décors, costumes, vidéos, lumières), prendre part au vide-dres­sing en ache­tant l’un des costumes fabriqués dans les ateliers par des doigts de fées, et profi­ter de nombreuses surprises orga­ni­sées l’après-midi place de la Comé­die. En soirée, vous aurez le choix entre un concert-bal « élec­tro­ni­sant » d’ins­pi­ra­tion italienne et un concert de l’or­chestre, du chœur et de la maîtrise de l’opéra. Ce serait dommage de manquer ça. 

Blan­dine Dauvi­laire