Jacques Perrin a parcouru la planète entière pour suivre le vol d’une tren­taine d’es­pèces d’oi­seaux migra­teurs : grues, oies, cygnes, cigognes, canards… et décou­vrir leurs escales saison­nières. Avec ce conte réel, il a égale­ment voulu montrer la préca­rité de leur vie et leur inal­té­rable beauté.