Fran­chir le portail du château de la Bâtie d’Urfé, c’est s’of­frir une paren­thèse hors du temps, tant le cadre du domaine est somp­tueux. Que les rotu­riers se rassurent, lesCas­tel­lades sont ouvertes à tous les publics, néophytes ou esthètes de tous âges.

À l’heure du goûter, les familles peuvent se réga­ler, dans les allées des jardins, avec une belle brochette de Spec­tacles en herbe (5 euros), concoc­tés par des musi­ciens, danseurs, acro­bates, comé­diens, magi­ciens, sculp­teurs…
Parmi les curio­si­tés à ne pas manquer, le cirque aqua­tique et musi­cal, avec la compa­gnie Baro­loso, mérite le détour, comme les instal­la­tions sonores et ludiques d’Étienne Favre, roue à flûtes, harpe aqua­tique, qui rappellent l’es­prit des créa­tions de Tinguely. La Kermesse étrange et pyro­tech­nique de la Compa­gnie La Machine risque fort d’en éton­ner plus d’un(e). Que dire alors de la bergère d’es­car­gots et de ses gasté­ro­podes funam­bules (compa­gnie 2 Rien Merci) ?

Après avoir flâné dans les jardins, les spec­ta­teurs sont invi­tés à se rassem­bler autour du kiosque sur les coups de 19h30 pour un apéro-concert. Enfin, s’ils ne sont pas encore rassa­siés, ils gagnent la cour d’hon­neur pour s’émer­veiller face aux clowns, aux musi­ciens et à l’en­semble de la troupe du cirque inter­na­tio­nal Bouf­fon. Les amateurs de belles choré­gra­phies et de contes qui finissent bien se lais­se­ront empor­ter par La Belle au bois dormant, contée en dansant, par la Compa­gnie des Fêtes galantes de Béatrice Massin. Que de joyaux en ce château !

Vincent Jadot

 

Infos pratiques :

L’Es­ti­val de la Bâtie, Saint-Étienne-le-Molard

Du 30 juin au 23 juillet

Tarif Spec­tacles en herbe 5 €, gratuits pour les – 4 ans