Avignon, ce n’est pas que pour les grands, la preuve : 3 spec­tacles jeune public sont à l’af­fiche de cette 70e édition.

Très atten­due, la créa­tion dansée Au cœur de Thierry Thieû Niang est traver­sée par les thèmes de l’éclo­sion, la chute, la perte et la conso­la­tion. Cette œuvre inédite réunit sur le plateau 11 jeunes inter­prètes ainsi que le musi­cien Robin Pharo, qui rythme l’en­semble avec sa viole de gambe. Ils prennent appui sur les mots de l’au­teure Linda Lê et les mots-néons créés spécia­le­ment par Claude Lévêque pour l’oc­ca­sion.

Arnaud Meunier met en scène la pièce de l’écri­vaine néer­lan­daise Lot Veke­mans : Truck stop. Dans cette énigme poli­cière construite comme un huis clos inti­miste, la tragé­die se déroule à rebours. Elle met en présence une mère tenant un bar routier, sa fille fragile et un jeune camion­neur paumé, tous en quête d’idéal.

Enfin, De l’ima­gi­na­tion d’après La Barbe bleue nous trans­porte dans un univers mysté­rieux. Chan­teuse et metteuse en scène, Clara Le Picard a reçu un colis anonyme ne pouvant être ouvert qu’en présence d’une danseuse, d’un pianiste et d’un public. À l’in­té­rieur du paquet, elle découvre les parti­tions d’un drame musi­cal inti­tulé Ma barbe bleue. Suspens garanti.

Blan­dine Dauvi­laire