Cinq danseurs-chan­teurs partagent le plateau avec onze danseurs aux esthé­tiques contem­po­raine, hip-hop et afri­caine et offre un dyptique choré­gra­phique éner­gique et exubé­rant.