Décou­vrir le riche passé du parc de la Tête d’or et les diffé­rents aména­ge­ments qui se sont succé­dés depuis 160 ans : de la porte des enfants du Rhône (1905) à la plaine afri­caine (2006) en passant par la grande rose­raie (1964).