Si Sonita, 18 ans, avait eu son mot à dire, elle aurait comme parents Michael Jack­son et Rihanna. Réfu­giée afghane clan­des­tine en Iran, elle habite depuis dix ans dans la banlieue pauvre de Téhé­ran. Sonita rêve de deve­nir une artiste, une chan­teuse en dépit des obstacles auxquelles elle est confron­tée en Iran et dans sa famille. En effet sa mère lui réserve un tout autre destin : celui d’être mariée de force et vendue pour la somme de 9000 dollars. Mais Sonita n’en­tend pas se soumettre : témé­raire et passion­née, elle bous­cule les codes de cette culture conser­va­trice et décide de se battre pour vivre sa vie.