La reine mori­bonde a fait promettre au roi de n’épou­ser qu’une femme plus belle qu’elle. Dans tout le royaume, une seule personne peut se préva­loir d’une telle beauté, sa propre fille. Revê­tue d’une peau d’âne, la prin­cesse déses­pé­rée s’en­fuit du château fami­lial.