Des jeux de mises en abyme, d’em­preintes ou de dépla­ce­ments font navi­guer le public entre sculp­tures et images mises en scène avec soin par l’ar­tiste Estèla Alliaud durant sa période de rési­dence esti­vale dans la gale­rie.