Mimi, une petite fille adorable qui vit seule avec son papa, n’a pas peur du noir. Et pour cause, elle est aveugle. Ce qui veut dire qu’elle voit avec ses mains, avec ses oreilles. D’ailleurs, dès qu’elle touche un objet, il prend immé­dia­te­ment des couleurs ! Dans l’im­meuble grisâtre où elle habite, démé­nage un jour Lisa, une fillette de son âge, qui devient immé­dia­te­ment son amie. Elles vont apprendre à se connaître, à appré­hen­der leurs diffé­rences et à s’en­trai­der pour affron­ter les six aven­tures qui les attendent. 

Après les présen­ta­tions (N’aie pas peur du noir !), Mimi & Lisa découvrent la signi­fi­ca­tion des couleurs et parviennent même à convaincre la gardienne qu’elles enjo­livent la vie (Adieu grisaille). Main­te­nant que les talents de l’une et l’autre sont évidents, Mimi et Lisa vont pouvoir jouer au mémo et donner des matières aux animaux, plan­ter un arbre pour retrou­ver de l’ombre, jouer à cache-cache avec un pois­son invi­sible. Et surtout, aller déni­cher avec monsieur Vita­mine le vilain virus qui se cache au fond de la gorge d’une canta­trice (notre segment préféré parmi les six du programme). 

Sorties de l’ima­gi­na­tion de la réali­sa­trice et produc­trice slovaque Katarína Kere­ke­sová, les aven­tures de Mimi & Lisa regorgent de créa­ti­vité, d’ori­gi­na­lité dans un univers graphique crayonné qui joue habi­le­ment du contraste entre la grisaille et les couleurs. Un ravis­se­ment ! 

Véro­nique Le Bris