La sculp­trice lyon­naise Emilie Tolot apporte son regard artis­tique sur le corps en mouve­ment. La matière prend vie et les clins d’œil sculp­tés se multi­plient tout au long du festi­val.