La pièce explore une partie absente de la version origi­nale de La Belle au bois dormant : le sommeil et les rêves de la belle.