Loin des usines à skieurs, dans des sites de toute beauté, nous avons déni­ché des héber­ge­ments inso­lites pour goûter la montagne autre­ment. Au cœur d’une nature intacte, petits et grands pour­ront chaus­ser des raquettes et traver­ser la forêt, glis­ser en poney-luge, conduire un atte­la­ge… Des acti­vi­tés coups de cœur pour profi­ter du meilleur de tout en famille et vivre un hiver vrai­ment magique. Par Blan­dine Dauvi­laire. 
 
  
HAUTE-SAVOIE
 
Dans un arbre perché
Fermant la vallée du Brevon, au cœur des Alpes du Léman, la station fami­liale de Belle­vaux attire les amateurs de neige et de repos. Un domaine skiable rassu­rant, des tarifs abor­dables et une multi­tude d’ac­ti­vi­tés permettent de profi­ter de la montagne à son rythme. Pour que le séjour soit inou­bliable, la ferme péda­go­gique du Petit Mont a eu la riche idée de construire une cabane dans les arbres pouvant héber­ger 5 personnes. Situé en pleine forêt, ce cocon très confor­table offre un dépay­se­ment total à l’écoute des bruits de la nature et du passage des animaux à la tombée du jour. C’est aussi l’oc­ca­sion de décou­vrir la vie d’une exploi­ta­tion qui pratique l’agri­cul­ture durable, depuis la traite des 60 chèvres jusqu’à la fabri­ca­tion du fameux chevro­tin (seul fromage de chèvre fermier AOP de France), en passant par les chevaux, les ânes, les lapins, les volailles… Un jeu de piste est à la dispo­si­tion des visi­teurs, qui peuvent égale­ment parti­ci­per à l’ate­lier du lait au fromage. Le soir, Rebecca propose aux Robin­sons des paniers gour­mands ou monta­gnards compo­sés de produits locaux, et le matin, un solide petit déjeu­ner à base de confi­tures, pain et brioche maison. 
Depuis ce versant sud, la vue sur les montagnes est magni­fique et il suffit de dix minutes en voiture pour gagner la station des Habères. Un séjour inso­lite et convi­vial.

La cabane du Chevro­tin

Ferme du Petit Mont, 74470 Belle­vaux. Tél. 04 50 73 76 04. www.lfpm.fr
Tarif à partir de 120 € / nuit / 2 personnes + 35 € / personne supplé­men­taire, gratuit pour les enfants dès la deuxième nuit.
 

Acti­vi­tés à proxi­mité

• Grimpe dans ma dameuse ! : cet hiver, les petits curieux peuvent parti­ci­per au damage de nuit des pistes d’Ha­bère-Poche et décou­vrir le métier riche en sensa­tions de ceux qui veillent en coulisse sur la station. Expé­rience limi­tée à deux personnes aux côtés du chauf­feur de la dameuse. Tarif : 10 € / pers. www.jeskieaux­ha­beres.com

• Atelier de survie avec un accom­pa­gna­teur de montagne pour deve­nir un vrai petit secou­riste des neiges : initia­tion à l’uti­li­sa­tion d’un ARVA (appa­reil de recherche de victimes d’ava­lanche), construc­tion d’un igloo, allu­mage d’un feu dans la neige sans briquet, flore comes­tible, traces d’ani­maux… Tarifs : 10 € / enfant, 15 € / adulte. 
Au foyer nordique des Moises à Habère-Poche. www.alpes­du­le­man.com

• Décou­verte en famille des décors ennei­gés du massif du Roc d’En­fer grâce à la pulka scan­di­nave et aux chiens de traî­neau. Tarif : 25 € / demi-jour­née dès 7 ans. Les Plagnes à Vailly. www.alpes­du­le­man.com 

 
 
 
ISÈRE
Made in Vercors
Natif de Rencu­rel, dans le parc natu­rel régio­nal du Vercors (à 20 minutes de Villard-de-Lans) et spécia­liste des maisons en rondins, Bernard Glénat a choisi de construire deux gîtes dans son village à partir du bois brut de la région. Exposé plein sud, le premier chalet en fustes, Le Chali­mont, accueille 10 à 12 personnes dans un décor contem­po­rain très lumi­neux (4 chambres spacieuses, salle de jeux et de sport, terrasse avec jacuzzi, etc.). Situé juste à côté, le chalet Les Coulmes ouvrira ses 5 chambres à Noël avec des pres­ta­tions un peu plus haut de gamme, toujours pour 10 à 12 personnes. En face de ces maisons, la forêt des Coulmes est un terrain de jeux et de balades pour toute la famille. Une adresse idéale pour les tribus qui veulent profi­ter de la nature et des stations alen­tours.

Les gîtes du Tilleul

75, rue du Collet, 38680 Rencu­rel. Tél. 06 80 25 75 25 www.lesgi­tes­du­tilleul.fr 
Tarifs : à partir de 650 € / week-end et 1 300 € / semaine la loca­tion du chalet Le Chali­mont.
 

Acti­vi­tés à proxi­mité

• À 10 mn, la station fami­liale de Romeyère, l’une des plus petites de France, dispose d’un beau domaine de ski nordique, de quelques pistes de ski alpin et de tarifs attrac­tifs.

• À 10 mn égale­ment, la visite guidée de la grotte de Choranche propulse les jeunes explo­ra­teurs 70 millions d’an­nées en arrière : stalag­mites et stalac­tites impres­sion­nantes, lac émeraude et décou­verte du protée, animal amphi­bien rampant ne possé­dant pas d’yeux. www.grottes-de-choranche.com

• À Villard-de-Lans (20 mn), la glisse en luge est à l’hon­neur : l’es­pace les P’tits Lugeurs permet aux tout-petits d’ef­fec­tuer leurs premières descentes en toute sécu­rité. Les plus âgés s’élancent sur la grande piste (pente de 12 %) ou testent le bob minia­ture, tandis que les spor­tifs aguer­ris choi­sissent sans hési­ter les sensa­tions fortes procu­rées par le tobog­gan, la piste l’ava­lanche ou encore la « terrible » piste du déluge. Luge et ski park de la colline des bains. www.villard­de­lans.com 
Tél. 04 76 56 97 29.

• À Méaudre (30 mn), les enfants dès 7/8 ans peuvent s’ini­tier à la conduite d’un atte­lage de 1 à 3 chiens. Enca­drés par le musheur Bernard Dumou­lin, les jeunes aven­tu­riers disposent d’un maté­riel conçu spécia­le­ment pour eux. Pati­nette finlan­daise ou baby-traî­neau procurent de belles sensa­tions et permettent d’ac­com­pa­gner les parents en randon­née. Bernard et Florence Dumou­lin : Tél. 06 12 45 77 47 ou 04 75 58 88 39. www.entre­chien­set­loups.com Tarifs : 49 € / 2h / pati­nette.

 

Auberge secrète

À une demi-heure de marche du village de Corrençon-en-Vercors, blot­tie au cœur de la forêt, se trouve l’au­berge du Clariant. Pour accé­der à cette cabane de bûche­ron, il faut emprun­ter le GR 91 à pied, en raquettes ou à ski de fond pendant 2 kilo­mètres. Une belle balade aux portes de la réserve natu­relle des hauts plateaux du Vercors. Dépourvu d’élec­tri­cité, ce pitto­resque refuge de montagne attire les gour­mands en quête d’am­biance authen­tique. À midi, une carte simple permet de se restau­rer sur le pouce ou de se réchauf­fer avec une soupe et une spécia­lité de saison. L’après-midi, les amateurs de goûter sont les bien­ve­nus. Enfin, le soir, les visi­teurs sont accueillis avec un apéri­tif autour du brasero exté­rieur, avant de dégus­ter une raclette aux fromages du Vercors chauf­fée aux bougies. La redes­cente s’ef­fec­tue aux flam­beaux sous un ciel chargé d’étoiles. Magique.

Le Clariant

38250 Corrençon-en-Vercors. www.auberge-clariant.com 
Tél. 06 82 42 45 19. Ouvert lundi, mercredi, jeudi soir, et sur réser­va­tion dès 16 personnes. Tarifs : 17 € / enfant, 35 € / adulte le soir.

 

 
SAVOIE
 
Au cœur du massif de la Taren­taise, la station de Valmo­rel, élue meilleure station fami­liale aux World Snow Awards de Londres pour l’ac­cueil et les services propo­sés aux familles, déploie tous ses charmes cet hiver. Forfait famille englo­bant les enfants jusqu’à 21 ans, forfait mini­fa­mille pour les familles mono­pa­ren­tales, offres d’hé­ber­ge­ment incluant la gratuité du forfait pour les moins de 13 ans à Noël et à Pâques pour l’achat d’un forfait adulte de 6 jours… Sans oublier une large palette d’ac­ti­vi­tés pour ceux qui ne veulent pas forcé­ment skier. Cette saison, vous pour­rez tester :

• Le VTT sur neige à la ferme­ture des pistes, sur un chemin adapté et avec un moni­teur. Sensa­tions fortes assu­rées. Dès 13 ans. Tarif : 30 € protec­tions incluses. Réser­va­tion : Ski Repu­blic, tél. 04 79 09 71 37.

• La glisse sous toutes ses formes en appre­nant à pilo­ter pendant 1h30 diffé­rents engins : air-boardsnow­kartsnows­kate. La séance s’achève par une descente en snake­gliss depuis le sommet de la télé­ca­bine de Pier­ra­fort jusqu’à la station. Ouvert à tous dès 13 ans, de 15h30 à 17h. Tarifs : de 14 à 25 € / personne en posses­sion d’un forfait. Réser­va­tion : ESF Valmo­rel, tél.04 79 09 81 86.

• La vie des Inuits en décou­vrant comment fabriquer un igloo : départ en raquettes de la station, construc­tion d’un abri et colla­tion dans l’igloo. Durée : 3h, tous les mercre­dis. Tarif : 20 € / personne + 4 € pour la loca­tion de raquettes et de pelles. Réser­va­tion : O.T. de Valmo­rel, tél. 04 79 09 85 55.

 

Un amour de chalet

À 30 minutes de Valmo­rel, sur le versant enso­leillé de la Taren­taise, le village de Nâves a conservé son charme et son authen­ti­cité. Ici, pas de remon­tées méca­niques, mais un espace nordique de toute beauté (40 kilo­mètres de pistes de fond) et des itiné­raires raquettes bien dessi­nés. C’est dans ce cadre protégé, à Fontaines-Nâves exac­te­ment, que Nikki (Austra­lienne) et Hugues (Irlan­dais) ont retapé une ferme en ruine pour la trans­for­mer en un luxueux chalet de 230 m2. La déco­ra­tion fait la part belle au bois et aux objets chinés avec goût, la cuisine à dispo­si­tion est parfai­te­ment équi­pée, le grand salon doté d’une chemi­née, la salle à manger spacieuse et les 3 chambres d’hôtes, dont une suite paren­tale avec lits super­po­sés, permettent de loger 8 personnes (possi­bi­lité de priva­ti­ser le chalet). Les fenêtres ouvrent toutes sur le col de la Made­leine et le calme est absolu. Excel­lente cuisi­nière, Nikki propose une formule de table d’hôtes qui a beau­coup de succès. Une adresse en or qu’on voudrait garder pour soi, d’au­tant que les tarifs sont aussi sympa­thiques que les proprié­taires.

Chalet Savoie faire

Fontaines-Nâves, 73260 La Léchère. Tél. 04 79 24 54 28. www.chalet­sa­voie­faire.com Tarifs : dès 90 € / nuit pour 2 personnes, petits déjeu­ners inclus. Chalet complet : 420 € / nuit, petits déjeu­ners inclus. Dîner : 18 € –12 ans et 30 €, apéri­tifs inclus.
 

À tester à Nâves

• Le club de biath­lon espère mettre en place cet hiver des cours pour initier petits et grands (dès 7 ans) à cette disci­pline sur le plateau des Tovets. Maison de la montagne de Nâves, tél. 04 79 24 40 13.

• La piste de luge du village et bien sûr le domaine de ski nordique acces­sible unique­ment en navette, avec un belvé­dère à plus de 2 000 mètres d’al­ti­tude.

 
 
AIN
Esprit de famille
Au cœur du parc natu­rel régio­nal du Haut-Jura, entouré de forêts de hêtres et de rési­neux, le petit village de Giron offre une halte repo­sante aux amateurs de ski de fond (80 kilo­mètres de pistes), de chiens de traî­neau et de randon­nées en raquettes. Depuis 2011, Isabelle et Denis Marull veillent sur le Belle­vue, un gîte de France quatre épis. Quatre chambres à la déco­ra­tion soignée, dont une fami­liale pouvant loger jusqu’à 5 personnes, une grande biblio­thèque avec un coin réservé aux enfants (jeux de société, BD, colo­riages) et un sauna… on se croi­rait dans une maison de famille. Les petits déjeu­ners sont copieux et la table d’hôtes du soir fait la part belle aux spécia­li­tés régio­nales (poulet de Bresse, raclette au fromage de Gex…). En se prome­nant dans les bois alen­tours, il n’est pas rare de croi­ser un chevreuil ou un sanglier. L’adresse idéale pour se ressour­cer en famille.

Le Belle­vue

146, rue de Giron-Devant, 01130 Giron. Tél 04 50 59 89 42. www.lebel­le­vue-giron.fr
 

Acti­vi­tés à Giron

• Musher profes­sion­nel, Nico­las Gosset propose des balades en chiens de traî­neau et de l’ini­tia­tion à la conduite d’at­te­lage pour décou­vrir les paysages du Jura. Tarifs : à partir de 25 € / enfant et 90 € / 2 adultes l’heure. www.latti­tu­de­nord­chien-trai­neau.com

• Ici, le ski de fond est à l’hon­neur et pour cause, Giron se trouve sur les itiné­raires des grandes traver­sées nordiques du Jura, avec une liai­son vers les sites des Hautes-Combes. Les amateurs de skating s’en donne­ront égale­ment à cœur joie, sans oublier les marcheurs qui s’élan­ce­ront en raquettes sur des boucles bali­sées. www.giron1000.com

 
 

Entre Corbo­nod et Lochieu

Randon­nées en raquettes à neige

Si vous cher­chez une belle balade en raquettes, sachez qu’un tracé de 5 kilo­mètres a été mis en place depuis l’au­berge de Sur-Lyand, au cœur du Seys­sel, jusqu’au chalet refuge d’Ar­vière à Lochieu. Surplom­bant le Rhône, l’iti­né­raire offre un pano­rama excep­tion­nel sur la chaîne du mont Blanc. À l’ar­ri­vée, le refuge situé au cœur de la forêt doma­niale d’Ar­vière permet de se restau­rer, voire même de dormir sur place pour ceux qui le souhaitent. Les plus spor­tifs atten­dront le retour pour faire halte à l’au­berge.

Auberge de Sur-Lyand, 01420 Corbo­nod. 

Chalet d’Ar­vière, les Bordèzes, 01260 Lochieu. 

 

 
JURA
Esprit bohème ou trap­peur
Au sud de la Franche-Comté, à 1h30 de Lyon, le parc natu­rel régio­nal du Haut-Jura déroule ses paysages de combes et de plateaux poudrés de neige. Dans un silence majes­tueux, les randon­neurs s’en­foncent dans les forêts d’épi­céas ou grimpent jusqu’à la borne au Lion, clas­sée monu­ment histo­rique, pour contem­pler le Léman et les Alpes. À 4 kilo­mètres du village de La Pesse, au cœur des Hautes-Combes, Martine et Gilles ont imaginé des habi­tats inso­lites pour se rappro­cher de l’es­sen­tiel dans un décor féerique.
Instal­lées dans la prai­rie, deux roulottes au charme fou accueillent les amateurs de voyage immo­bile. La première fait office de cuisine avec coin repas et vais­selle, la seconde de chambre, avec un grand lit dans l’al­côve et deux petits lits pour les enfants.
Si vous préfé­rez l’am­biance Grand Nord, la cabane de trap­peur vous attend en lisière de forêt. Avec ses petits rondins de bois, ses rideaux vichy, sa table et ses bancs, son grand lit en alcôve, ses 2 lits enfants dont l’un suspendu au plafond, elle semble tout droit sortie d’un conte de fées. Détail magique : le fond de la cabane qui est vitré donne direc­te­ment sur la forêt !
Enfin, la cabane fami­liale perchée à plus de 4 mètres du sol dispose de 2 grands lits dans des pièces sépa­rées, d’1 lit gigogne, de toilettes sèches et d’une grande terrasse au milieu des bran­chages (6 personnes maxi). On y accède par un esca­lier sécu­risé incrusté dans le tronc de l’arbre.
Chaque héber­ge­ment dispose d’une petite réserve d’eau, de chan­de­liers, d’une lampe sur batte­rie… et d’élec­tri­cité. Les petits déjeu­ners sont livrés par Martine, qui veille au confort de ses hôtes et propose égale­ment des paniers repas ou une raclette à base de fromages régio­naux le soir. Douches et sani­taires sont à dispo­si­tion dans la ferme des proprié­taires située à deux pas. Vous pour­rez égale­ment visi­ter l’éle­vage de lamas et de moutons de Gilles, ainsi que nour­rir les animaux. Un séjour dépay­sant à souhait.

Les loges du Coin­chet

Le Coin­chet sur le Crêt, 39370 La Pesse. Tél. 03 84 42 78 93. 
www.la-loge.info Tarifs : dès 110 € / nuit pour 4, petits déjeu­ners inclus.
 

Acti­vi­tés à proxi­mité

• Devenu un haut lieu du chien de traî­neau, le village de La Pesse regroupe une quin­zaine de mushers profes­sion­nels, parmi lesquels Danielle Virosta et sa meute de 40 chiens. Elle propose toute l’an­née des baptêmes aux débu­tants et de la conduite d’at­te­lage dès 10 ans, pour partir à la décou­verte de la Grande Molune. Tarifs : dès 45 € – 12 ans et 65 € / adulte. Nanook : tél. 06 18 07 01 82.

• Jenni­fer décline plusieurs acti­vi­tés trac­tées par des chevaux : depuis la balade en traî­neau (8 places) jusqu’au ski-joering (dès 6 ans) en solo, binôme ou à plusieurs derrière une barre, en passant par la prome­nade en calèche (12 places) pour les grandes tribus. Tarifs balade : gratuit – 5 ans, 15 € / h. Ski-joering : baptême enfant 5 €, 15 € / ½ h + loca­tion de skis appro­priés. Baptême de poney-luge pour les petits : 5 €. Au fil des pas : tél. 06 50 23 85 74.

• Les frui­tières du Jura sont répu­tées pour leurs fromages. Celle des Mous­sières fabrique 3 grandes AOC : le comté, le morbier et le bleu du Haut-Jura. La froma­ge­rie propose égale­ment de la tomme, de la raclette et du mous­se­ron. Visite et dégus­ta­tion tous les jours sauf mardi hors vacances scolaires. Froma­ge­rie des Mous­sières, rue Prin­ci­pale, 39310 Les Mous­sières (à 15 mn de La Pesse).

• À visi­ter : le célèbre musée du Jouet qui présente jusqu’au 06/03/2015 une expo­si­tion sur Les figu­rines Play­mo­bil : 40 ans d’his­toire. 2 500 person­nages mis en scène à travers tous les univers de la marque. Mais aussi la collec­tion perma­nente du musée et ses 2 000 objets (poupées, jeux de société, jouets fabriqués dans le Jura…), ainsi que des ateliers sur le thème des Play­mo­bil pour les 4–7 ans et les 8–14 ans. À Moirans en montagne (40 mn). 
www.musee-du-jouet.com

 
 
 
HAUTES-ALPES
Le chalet Tour­ne­sol
Situées à 100 kilo­mètres au sud de Grenoble et à 200 kilo­mètres au nord de Marseille, les vallées du Champ­saur et du Valgau­de­mar béné­fi­cient d’un bel ennei­ge­ment et d’un enso­leille­ment géné­reux. La nature y est d’au­tant plus préser­vée que le parc natio­nal des Écrins y est implanté. Para­dis du ski de fond et de la raquette à neige, la région se prête aux séjours relax en famille. C’est dans ce cadre idyl­lique qu’I­sa­belle et Hervé ont construit leur chalet Tour­ne­sol. Une maison d’hôtes écolo­gique, ronde, toute en bois, qui tourne sur elle-même pour suivre la course du soleil. Pouvant loger jusqu’à 12 personnes sous son dôme (4 chambres), ce chalet aux allures de soucoupe volante offre un confort douillet dans une ambiance zen. Tandis qu’I­sa­belle régale les vacan­ciers d’une cuisine simple aux accents régio­naux, Hervé, accom­pa­gna­teur diplômé, propose un choix de balades adap­tées à l’âge des parti­ci­pants. Des raquettes à neige sont à la dispo­si­tion des adultes comme des enfants (dès 7/8 ans) et le Jacuzzi installé dans l’an­nexe accueille les lutins et leurs parents en fin de jour­née (sur réser­va­tion). Une adresse vrai­ment unique.

Le chalet Tour­ne­sol

La Pierre, 05800 Chauf­fayer. 
Tél. 04 92 21 40 98 ou 06 16 28 80 15. 
www.lecha­let.biz Tarifs : à partir de 100 € la nuit pour 2 personnes avec petit déjeu­ner. Tarifs enfants et nombreuses formules avec ou sans table d’hôtes.
 

Acti­vi­tés à proxi­mité

• À 15 mn en voiture, la station village de Laye, dotée de 8 pistes et d’un espace ludique, est l’en­droit idéal pour les débu­tants (tapis roulant, piste de luge). Les skieurs confir­més profi­te­ront du big air bag, du snow­park et du slalom chro­no­mé­tré. En montant jusqu’au Lauzon, les plus chan­ceux aper­ce­vront même des chamois. Espace ludique tarif jour­née : 12 €. Nocturne le vendredi dès 18h : pass 4 €.

• Sur les pistes d’An­celle dédiées aux raquettes, les enfants dès 3 ans peuvent s’ini­tier au poney-luge. Trac­tés par un animal au char­mant carac­tère, ils dirigent leur propre atte­lage et glissent en toute liberté (surveillée). Les crins du bonheur : de 6 € / 15 mn à 20 € / h. Tél. 06 87 80 91 86.

• Envie de goûter aux produits du terroir et de décou­vrir leur fabri­ca­tion ? La froma­ge­rie Ebrard propose depuis cinq géné­ra­tions des tommes et des bleus de vache persillés, des fromages de chèvre, de brebis et des yaourts. À Chabottes. Tél. 04 92 22 39 76. Ouvert du lundi au dimanche de 9h à 12h et de 14h à 19h.

 

Une cabane dans les arbres

Ça vous dirait de dormir en pleine forêt dans une maison sur pilo­tis ? À mi-chemin entre Briançon et Mont­ge­nèvre, le camping des Alberts a imaginé une cabane de luxe pour les aven­tu­riers qui ne veulent pas renon­cer au confort moderne. Instal­lée en pleine nature, aux portes de la vallée de la Clarée, cette maison de 29 m2 peut accueillir jusqu’à 5 personnes. Chauf­fage, salle de bains, wc, cuisine équi­pée et même une terrasse de 42 m2 pour obser­ver les animaux et les skieurs de fond… Boucle d’Or aurait adoré !

La Caba­neige de Mont­ge­nèvre

Les Alberts, 05100 Mont­ge­nèvre. www.caba­neiges.com Tarifs : 900 € / semaine, 400 € / week-end du 01/12/2014 au 31/03/2015.
 

À tester à Mont­ge­nèvre

• Le Monty Express depuis la télé­ca­bine de Chal­vet. Cette luge fixée sur mono­rail emprunte la plus longue piste de France : 1 400 m de descente ! Tarif : dès 5,20 €.

• Le complexe aqua­lu­dique Duran­cia qui doit ouvrir fin décembre. 3 600 m2 répar­tis sur trois étages pour jouer et se détendre. www.mont­ge­nèvre.com