La Petite Sibé­rie, c’est ainsi qu’on nomme ce joli coin de Vercors. Nico­las Vanier, le plus célèbre des mushers*, y a tout natu­rel­le­ment installé le camp de base de sa fameuse meute de chiens de traî­neau, avec laquelle il parcourt le Grand Nord cana­dien et les steppes russes depuis 20 ans. Le campe­ment nomade, consti­tué de tipis et de chalets tradi­tion­nels, est égale­ment un lieu destiné à sensi­bi­li­ser ses visi­teurs à une démarche éco-respon­sable grâce au pota­ger expé­ri­men­tal où l’on cultive au rythme de la terre et des saisons.

Été comme hiver l’éco-camp est en acti­vité et ouvre ses portes à tous ceux qui voudraient décou­vrir la vie de trap­peur. L’ex­plo­ra­teur et son équipe apprennent aux appren­tis-mushers à conduire leur propre atte­lage et à glis­ser sur les magni­fiques pistes blanches au milieu des vallons et des forêts ennei­gés. Mais cet hiver, les chiens ne sont plus les seuls à profi­ter de la poudreuse blanche du Vercors, les chevaux vous permet­tront de décou­vrir le ski-joëring** au pas, au trot ou au galop. Vivre sur le Camp c’est égale­ment parta­ger le quoti­dien des chiens de traî­neau, les nour­rir, les soigner, les entraî­ner et surtout dormir en pleine nature, sous un tipi indien, une yourte mongole, ou une tente évène, comme un vrai trap­peur !

*Musher : conduc­teur de traî­neau à chiens
**Ski-joering : skier en étant tracté par un cheval ou des chiens